6 bonnes raisons d'avoir un métier de gestion au sein de son agence

le 10 sept. 2020 10:20:00

On estime qu’il y avait environ 30 000 agences immobilières et 50 000 agents commerciaux  en France fin 2019. Le parc locatif privé est constitué de 6 millions de logement dont seulement 30% font l’objet d’un mandat de gestion conclu avec des professionnels de l’administration de biens. Côté copropriété, on parle de 9,7 millions de logements en copropriété dont plus de 80% sont gérés par un syndic professionnel. Ces chiffres montrent le potentiel liés aux activités de gestion immobilière en France actuellement. Faisons à présent le point sur les atouts de ce type d’activité pour les agences.

1. La gestion est moins soumise aux aléas du marché

Contrairement à la transaction qui est directement liée à des facteurs économiques (performances des marchés financiers, fluctuation des taux d’intérêts, loi de l’offre et de la demande) et sociaux (démographie, moral des ménages), les métiers du syndic et de la gestion locative montrent des indicateurs de performance plus stables. En effet, la vie d’une copropriété suit son court quel que soit le contexte économique et social. D’autre part, même si les perspectives de croissance peuvent parfois ralentir les investissements de type locatif ils n’affectent pas les mandats actuellement en cours et donc les résultats de la gestion locative. Nous l’avons récemment constaté au cours de l’épisode de confinement qu’à traversé la France. Le quotidien des professionnels de l’immobilier a largement été impacté sur toutes les activités mais ce sont surtout les résultats du secteur de la transaction qui ont connu le ralentissement le plus important.

2. Un revenu récurrent pour l’agence

L’administrateur de biens est rémunéré sur ses activités de gestion locative ou de gestion de copropriété sous forme d’honoraires qu’il perçoit régulièrement de la part des propriétaires mandants ou des copropriétés qu’il gère. Contrairement à la transaction qui génère des revenus certes parfois conséquents mais ponctuels, les métiers de la gestion assurent quant-à eux des revenus récurrents pour l’agence. Cela permet notamment de couvrir les charges de fonctionnement plus facilement et de constituer un véritable matelas de sécurité pour la structure.

3. Des clients potentiels pour les autres services de l’agence

Diversifier son activité en y ajoutant un service de gestion immobilière (syndic ou gestion locative), va permettre d’accrocher de nouveaux clients pour l’agence en proposant une offre plus diversifiée répondant à des besoins variés. Certains clients d’un service pourront alors devenir des clients potentiels pour un autre département de l’agence. Par exemple un copropriétaire peut être amené à vendre ou à louer son bien ou encore une personne qui fait l'acquisition d’un appartement peut chercher une agence pour la gérer etc. La possibilité de rotation entre les différents services de l’agence va en quelque sorte fidéliser les clients.

4. Conserver les clients

Proposer différents services va aussi permettre de conserver les clients captifs afin qu’ils ne partent pas s’adresser à une autre structure pour trouver un service qui fait défaut à l’agence. Cette dernière va alors pouvoir prendre une position plus marquée vis à vis de ses concurrents et assurer ainsi sa pérennité sur un marché de plus en plus concurrentiel.

5. Un véritable gain en terme d’image

De plus, proposer un éventail de service plus large et plus diversifié : transaction, location, gestion locative, syndic de copropriété va permettre à l’agence d'asseoir sa notoriété et de renforcer son professionnalisme. Elle pourra se positionner vis à vis de ses concurrents sur tous les secteurs et ainsi plus aisément devenir un acteur incontournable de son marché local.

6. Une valorisation du fond de commerce

Enfin, un portefeuille de gestion locative ou de copropriétés donne une véritable valeur marchande à l’agence. En effet, en cas de revente, les contacts issus de la transaction ne permettent pas de valoriser le fond de commerce contrairement aux portefeuilles issus du syndic ou de la gestion locative qui peuvent dégager un revenu confortable en cas de revente.

 

Cette liste n’est pas exhaustive bien entendu, mais voilà quelques arguments qui tendent à prouver les avantages liés au développement d’une activité de gestion locative ou de gestion de copropriété au sein de votre agence. Certaines structures, faute de temps ou de moyens, ont recours à d’autres solutions comme la nourrice qui consiste à confier ses lots en gestion ou ses copropriétés à une autre agence. Mais en faisant cela, le portefeuille de gestion n’appartient plus à l’agence qui ne perçoit pas les honoraires….Sachez qu’il existe également des solutions innovantes qui permettent de développer une activité de gestion immobilière (syndic ou gestion locative) sans avoir recours à la nourrice et avec un investissement minimum. Plus d’infos sur www.kel.fr.

logiciel gestion locative
Commentaires
0