Le WEB au service des syndics et administrateurs de biens

le 20 sept. 2016 15:41:00

 Au cours de ces dernières années, le Web est venu réformer notre quotidien. Tâches personnelles ou professionnelles, beaucoup se font désormais par le biais d’un ordinateur, et de plus en plus sur des terminaux mobiles comme les smartphones ou tablettes. Cette tendance n’échappe pas aux professionnels de l’immobilier, qui doivent sans cesse s’adapter aux évolutions multiples (lois, clientèle davantage « connectée »…). Heureusement ils ont aujourd’hui la possibilité de s’équiper de solutions de gestion novatrices.
 
Les solutions full web
 
A l’ère du tout connecté, les professionnels de l’immobilier ne peuvent ignorer les solutions dites « full web » : ces solutions de gestion en ligne permettant aux administrateurs de biens et syndics de copropriétés de gérer leur « portefeuille » en toute sérénité. Terminées les installations compliquées et les mises à jour contraignantes : l’utilisateur se connecte à la plateforme directement depuis son navigateur préféré. Les données ainsi stockées de façon sécurisée sur le « cloud », l’utilisateur pourra les retrouver depuis n’importe quel terminal : PC, Mac, tablette ou smartphone ! Cela lui permet également de proposer une offre plus transparente à ses clients.
 
Un extranet transparent
 
Que ce soit pour la gestion de copropriétés ou la gestion locative, le logiciel en ligne utilisé par le gestionnaire lui permettra de fournir à ses clients un extranet innovant. Une plateforme complète sur laquelle ils retrouvent de nombreuses informations en temps réel. Outre les documents que les professionnels de l’immobilier peuvent leur mettre à disposition, ils ont, par exemple, accès à leur solde (locataire ou propriétaire) pour la gestion locative, à leur compte bancaire ou même à l’état des dépenses détaillées avec un accès à chaque facture pour la gestion de copropriétés.
Ces solutions permettent également aux gestionnaires de proposer des services innovants tels que la dématérialisation totale du courrier, postale ou électronique, en lettre simple ou recommandée, et de faciliter ainsi la communication entre le professionnel et ses clients.
Cette transparence permet au gestionnaire d’être plus efficace dans la diffusion des informations à l’attention de ses clients, copropriétaires, locataires ou mandants. On est ici bien au-delà de ce qu’exige la législation (ALUR).
 
Quelques précautions à prendre
 
Bien que ces solutions en ligne facilitent le quotidien de l’administrateur de biens ou du syndic de copropriétés, il faut cependant être vigilant dans la sélection.
En effet, attention aux solutions qui se prétendent « full web » alors qu’elles ne le sont pas. Pour reconnaître une solution cloud, c’est simple : elle doit être accessible n’importe quand et depuis n’importe où, aucune installation n’est nécessaire, ni chez l’utilisateur, ni chez le prestataire et les données affichées sont actualisées en temps réel.
Soyez également attentifs à la sécurité de vos données : votre prestataire doit vous garantir le backup de vos données en cas de problème de serveur et surtout la protection de ces dernières !
 
Le Groupe KEL, éditeur de logiciels à destination des professionnels de l’immobilier depuis 1988, n’a pas raté ce  virage et propose des solutions full web innovantes en ligne aux administrateurs de biens et syndics de copropriétés : respectivement KEL Annuel 360 et KEL Syndic 360.
 
 
 
logiciel gestion locative
Commentaires
0